Tous et Toutes artisans de ce Monde en route pour les ODD !

Les ODD : kesako ?

Après les OMD (Objectifs du millénaire pour le Développement), les représentants des 193 Etats membres des Nations Unies ont adopté dès 2016, 17 Objectifs de développement durable (ODD) ainsi que l’agenda 2030 qui en fixe l’horizon commun de réalisation.

Ces ODD sont des objectifs universels, transformateurs, et transversaux qui doivent permettre de :

  • Lutter contre les inégalités, l’exclusion et les injustices
  • Faire face au défi climatique
  • Mettre fin à l’extrême pauvreté

Voir ici les 17 objectifs

F-SDG-Poster.jpg

Quel rapport avec le commerce équitable ?

En tant qu’acteur de commerce équitable, nous embrassons ces objectifs dans leur globalité mais plus encore certains d’entre eux pour lesquels l’action multiple (commerce, éducation, plaidoyer) du commerce équitable apparait évidente comme levier :

 

Vers une transition écologique et solidaire ! Tous et toutes toutes Artisan·es de ce monde!

Même si chaque acteur (États, Multinationales, Collectivités, société civile) a différentes opinions sur les meilleurs moyens d’y parvenir, il y a un consensus large autour de ces objectifs et cet agenda 2030 constitue pour nous aussi un cadre d’action cohérent dans lequel nous devons inscrire nos actions. Il est en effet aussi un cadre nouveau pour établir des partenariats avec tous les acteurs de la société et faire progresser nos axes de plaidoyer pour des modes de production, de consommation et de distribution soutenables, pour mettre en œuvre un commerce inclusif et qui assure le respect des droits humains (travail décent).

 

Un sondage IFOP-4D de juin 2018 montre que les Français place  la lutte contre la faim (Obj2), le travail décent (obj5) et l’égalité des sexes (obj8) parmi les 6 premiers objectifs en terme de priorité.

Le commerce équitable peut, et doit, jouer un rôle actif dans cet agenda 2030.

Artisans du Monde et ses partenaires de la transition sont des acteurs capables de proposer des alternatives concrètes qui contribueront à atteindre ces objectifs : c’est tout l’objet de notre mouvement en direction des acteurs de la transition et de notre campagne Tous et toutes Artisan·es de ce monde.

NL600x400_TousADCM_F.jpg

Lilo : Artisans du Monde a toujours besoin de vous

Lilo est un moteur de recherche solidaire avec lequel Artisans du Monde a un partenariat !

 

Chèr·es bénévoles,

Comme la plupart d’entre vous le sait déjà, il est possible d’aider financièrement la Fédération sans débourser un centime, en changeant de moteur de recherche internet. En effet, le moteur de recherche Lilo finance des projets solidaires.

Que s’est-il passé depuis depuis mars 2018 ?

Le projet d’Artisans du Monde a engrangé plus de 900 soutiens (rappel : donner 50 gouttes d’eau = 5 soutiens), merci à vous pour votre mobilisation !! De plus, vos gouttes d’eau ont déjà rapporté 150€ à la Fédération : nous commencerons à recevoir l’argent dès le 30 juin !

Pourquoi je ne trouve pas Lilo en me rendant sur lilo.org ?

Une fois un projet déposé sur Lilo, il faut différencier deux phases :
  • La phase de sélection. Les projets doivent accumuler un maximum de soutiens (rappel : un don de 50 gouttes d’eau = 5 soutiens). Chaque semaine, le projet « en sélection » ayant le + de soutiens passe en phase de visibilité.
  • La phase de visibilité, le projet est visible par tout le monde, et on peut lui donner des gouttes d’eau en le voyant sur la page d’accueil. Les soutiens ne comptent plus pendant cette phase.

/!\ IMPORTANT /!\

Pendant la phase de sélection, on ne trouve Artisans du Monde qu’en passant par ce lien : https://www.lilo.org/fr/artisans-du-monde/?utm_source=artisans-du-monde

Nous avons donc toujours besoin de votre mobilisation : continuez à parler de Lilo autour de vous et surtout, donnez bien le lien ci-dessus pour que les gouttes accumulées aillent bien à Artisans du Monde ! Encore mieux, vous trouverez sur cette page un bouton vous permettant de donner automatiquement vos gouttes d’eau à Artisans du Monde : une fois activé, plus besoin de s’en soucier !

Autres échanges, autre monde